• La Conche du Mimbeau - 5/7

    Ce groupe de plantes me fait penser à des Noirs faisant une danse rituelle.

    La Conche du Mimbeau 1

    La Conche du Mimbeau2

    La marée commence à remonter.

    La Conche du Mimbeau3

    La Conche du Mimbeau4

    La Conche du Mimbeau5

    La Conche du Mimbeau6

    Et c'est là que nous arrivons à l'anecdote dont je parlais dans le premier article de cette série. Tout d'abord, voilà à quoi ressemble le sol de la vasière.

    La Conche du Mimbeau7

    Pour situer l'anecdote, lorsque nous avons traversé la vasière, Edith et moi, nous sommes passées sur un banc de sable et Edith s'est moquée d'une personne qui n'avait pas pris au bon endroit et qui avait plutôt tendance à glisser. "Il n'y a qu'un touriste pour ne pas mettre les pieds là où il faut !", me dit-elle en riant. Sous-entendu : "Nous, les autochtones, savons où mettre les pieds !!!" Mais oui, bien sûr, voyons ! La preuve ci-dessous !!!
    Que s'est-il passé ? Je prenais tranquillement mes photos, quand, ne voyant plus Edith près de moi, je me retourne et ... je la trouve dans cette position ! Elle a voulu traverser la vasière pour aller voir de plus près le bateau qui est derrière, forte du fait qu'elle avait chaussé des bottes en caoutchouc. Oui, mais voilà ! La marée commence à remonter, la vasière se gorge d'eau petit à petit et fait comme les sables mouvants. Edith, qui avançait assez bien au début, est maintenant enfoncée jusqu'aux mollets et subit l'aspiration de la vase. À chaque mouvement qu'elle fait, elle s'embourbe un peu plus. Je ne sais pas quoi faire pour l'aider. "Ne t'approche pas", me dit-elle. Je n'en avais pas l'intention car, chaussée de simples tennis, je n'aurais pas pu aller bien loin. Finalement, j'ai trouvé une grande branche sur le sable, que je lui ai tendue en m'étirant autant que possible, qu'elle a réussi à attraper et, en la tirant autant que j'ai pu, elle a réussi à se sortir de là. Comme j'avais mon portable sur moi, j'étais prête à faire le 18 pour appeler des secours.

    La Conche du Mimbeau 8

    Et voilà, de plus près, la posture inconfortable de "ma biche", comme je l'appelle. Une fois le mauvais moment passé, nous en avons bien ri. Et je lui ai dit : "Ah, elle est belle l'autochtone !!! C'est bien la peine d'avoir grandi ici et de connaître le coin par cœur pour aller faire une bêtise pareille. Mais qu'est-ce qui t'a pris d'aller te mettre dans cette situation ???". "J'ai voulu aller voir le voilier parce que nous avons parlé d'un bateau de ce style avec mon frère." Franchement, je vous assure, pire qu'une gamine !

    La Conche du Mimbeau 9

    La Conche du Mimbeau 10

    La Conche du Mimbeau11

    « La Conche du Mimbeau - 4/7La Conche du Mimbeau - 6/7 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 24 Juin 2012 à 01:40

    Hé bien il faut des échasses pour aller voir les bateaux :) bisous

    2
    Dimanche 24 Juin 2012 à 06:13

    Mais non, pour aller voir un bateau il faut un bateau et la matée haute.

    3
    Dimanche 24 Juin 2012 à 06:44

    c'est des coups à revenir sans bottes MDR bon dimanche

    4
    Dimanche 24 Juin 2012 à 11:30
    Chantal33300

    et bien dis donc, vous avez dû avoir très peur ! Bisous et bon Dimanche

    5
    Dimanche 24 Juin 2012 à 18:47

    Bonsoir Pascale


    Ce n'est pas la première fois que j'ai connaissance de ce genre d'incident. On se demande dans quelle mesure ces vasières peuvent être dangereuses, toujours est-il qu'elles ne sont pas très "sympathiques".


    Bonne soirée.

    6
    TomRemBas Profil de TomRemBas
    Lundi 25 Juin 2012 à 07:31

    Tu ne regardes jamais le père Brea Gryll, un ancien des commando marines de sa majesté. Il disait qu'en cas de chute dans les sables mouvant, c'est mettre un maximum de surface en contact avec le sable. Elle aurait dû se couchée et remper jusque toi. Là sur le coup, cela aurait été encore plus drôle... enfin, après coup, parce que sur le coup, c'est toujours moins simple à gérer.

    Bise, et bonne journée.

    7
    Lundi 25 Juin 2012 à 11:06

    Bonne semaine Pascale , c'est un plaisir de passer sur tes photos ! , à bientôt ,

    8
    Lundi 25 Juin 2012 à 17:33

    Eh bien encore un peu ton amie laissait ses bottes et revenait pieds nus (en chaussettes je pense dans les bottes), vous avez du avoir la frousse toutes les deux sur le coup ! C'est vraiment désertique et il vaut mieux avoir son portable sur soi. Tu me fais rire "des noirs faisant une danse rituelle" oté ils sont bien pâles ih ih ih !!!! Merci pour cette belle balade. Bonne soirée. Bisous Pascale

    9
    Lundi 25 Juin 2012 à 19:21

    Merci Pascale. C'est un paysage bien typique de ta région, et des marées.
    Voila une belle balade faite en ta compagnie.
    Je te souhaite une belle fin de journée.
    Bises 

    10
    Lundi 25 Juin 2012 à 19:30

    Pauvre Edith! J'aurais eu bien peur à sa place, brrrrrr!!! se faire aspirer par les sables mouvants, quelle horreur!

    J'aim beaucoup la photo n°4!

    Gros bisous Pascale!

    11
    Lundi 25 Juin 2012 à 22:51

    L'eau a disparu !!!

    12
    Mardi 26 Juin 2012 à 01:12

    Je suis contente du commentaire de TomRemBas car c'est la première reflexion que je me suis faite : à plat ventre toute ! Puis je me suis dit que je n'y connaissais rien.

    13
    Pascalevdb Profil de Pascalevdb
    Mardi 26 Juin 2012 à 18:53

    @ Val : Je ne suis pas sûre que les échasses soient la meilleure solution !

    @ AniLouve : Va dire ça à Edith !!! Note bien qu'on peut aussi aller voir les bateaux à marée basse, mais pas en traversant une vasière !

    @ Jojo : Effectivement ! Mais elle a bien gardé les bottes aux pieds.

    @ Chantal : Peur non, pas vraiment, mais savoir comment se tirer de cette situation, la question était fortement posée !

    @ Hugues : Non, ce n'est pas dangereux, mais pas non plus une situation très enviable.

    @ Franck : Effectivement, c'est ce qu'il faut faire, sur des sables mouvants en particulier. Mais encore faut-il y penser quand on est dans le vif de la situation.

    @ Christiane : Merci beaucoup.

    @ Fany : Non, pas vraiment peur. Et nous en avons bien ri ... après coup !!! Nous en rions encore maintenant, d'ailleurs.

    @ Pascale : C'est vrai que c'est bien un paysage typique d'ici.

    @ Anne : Ce n'est pas dangereux comme les sables mouvants, mais c'est surtout que c'est très glissant et qu'on s'enfonce bien !

    @ Bruno : Elle était en train de revenir !

    @ AniLouve : Comme dit à Franck, c'est effectivement ce qu'il faut faire, mais encore faut-il y penser sur le moment !

    A tou(te)s, bises et bonne soirée.

    14
    Mercredi 27 Juin 2012 à 20:02

    C'est beau, ça sent les vacances 

    Très belle photos
    Belle et douce soirée à toi et à ta petite Caline  

    15
    Jeudi 28 Juin 2012 à 15:35

    J'ai perdu mon commentaire...

    Je suis venu en cherchant Anne d'Amico.

    Ton interface est très belle et tout fonctionne. J'ai encore à faire, mais je viens de déballer les cartons, après importation de tout mon ancien blog overblog.

     

    J'aime beaucoup les photographies, et, là, je m'y connais un peu mieux (pour apprécier) qu'en mise au point de la page.

    16
    Vendredi 29 Juin 2012 à 00:20

    Hello Pascale !

    Ouf pour l'aventure "mouvante" qui s'est bien terminée !!! Tes photos sont magnifiques et invitent à une belle escapade. Allez, si tout se passera comme prévu je "nous" installerai définitivement en Belgique d'ici 3 ans et nous irons visiter les beaux coins de France avant de nous encroûter de vieillesse. Cette dernière n'a pas intérêt à se hâter car je suis gourmande de beaux paysages !

    Gros becs du Québec et @+

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :