• L'île de Malprat

    Au milieu du delta de la Leyre, l'île de Malprat («mauvais près») fut endiguée à la fin du XVIIIème siècle à des fins salicoles, puis cette activité fut remplacée par la pisciculture extensive. Cette île de 140 hectares, entourée de 11 écluses, possède 19 bassins et un réseau de canaux profonds alimentés uniquement en eau saumâtre (60 hectares). Un écosystème prairial favorise le développement de certaines espèces floristiques et faunistiques (amphibiens, loutre, cistude, vison, anatidés, insectes) car il est alimenté uniquement en eau douce (précipitations, puits artésien). L’entretien des digues, renforcées de brandes et de pieux, représentait beaucoup de temps, de travail et d’argent. Peu à peu toutes ces activités cessèrent sur Malprat et, vers la fin des années 1980, on n’y pratiquait plus ni la pêche ni l’élevage. Seuls restaient sur le terrain les chasseurs actionnaires. En 1997, la dernière propriétaire de l'île mourut et, le 7 juillet 2001, le Conservatoire du Littoral s’appropria les lieux par dation en paiement des droits de succession. La gestion fut alors confiée au Conseil Général de la Gironde ainsi qu’à la commune de Biganos. Depuis l’approbation du plan de gestion en mars 2007, l’île de Malprat fait état d’un grand plan de restauration et de suivis naturalistes. L’objectif principal est la préservation, la gestion des habitats et des espèces, en parallèle avec les différentes activités présentes ou futures (sorties à thèmes grand public et scolaire, chasse, agriculture, Entente Interdépartementale de Démoustication…). Pour résumer l’île de Malprat, il s'agit d'un "site naturel protégé à fort patrimoine culturel et historique composé d’une mosaïque d’habitats et d’une grande biodiversité bien spécifique" (Source "Ecotourisme des Landes de Gascogne").

    J'avais repéré cet endroit sur une carte du Bassin d'Arcachon, mais je n'arrivais pas à le situer précisément. Je voyais simplement qu'il se trouve en face de Biganos mais impossible de savoir comment y accéder, quel que soit le résultat de ma recherche sur le net. C'est en rejoignant ma voiture pour quitter le port des Tuiles qu'un panneau avec un plan près d'une passerelle face au port attire mon attention. Toujours à l'affût de nouveaux endroits à découvrir, je m'approche de ce panneau pour voir de quoi il en retourne et je m'aperçois que je suis justement à l'accès à l'île de Malprat. Il était trop tard pour y aller, mais j'y suis revenue quelques jours plus tard. Avant de franchir la passerelle en bois, je regarde à nouveau le panneau qui comporte une vue aérienne et un plan avec quelques explications concernant l'avancement de l'aménagement de l'île. Cela ne me donne pas beaucoup d'indications quant au parcours possible. Je décide donc d'y aller et ... on verra bien !

    L'endroit est sauvage à souhait, comme j'aime.

    L'île de Malprat1

    À droite de la passerelle se dessine un semblant de sentier que je décide d'emprunter.

     L'île de Malprat2

    Il est très cahotique ...

    L'île de Malprat3

    ... et j'arrive bien vite au bout de ce qui peut être franchissable. Ensuite, ce sont de grandes herbes sauvages et des roselières.

    L'île de Malprat4

    Je fais donc un demi-tour stratégique pour retourner vers la passerelle.

    L'île de Malprat5

    L'île de Malprat6

    Rencontre avec une famille de canards Colvert.

    L'île de Malprat7

    L'île de Malprat8

    Je passe devant la passerelle et continue sur la gauche, vers un terrain humide où poussent des Iris d'eau.

    L'île de Malprat9

    L'île de Malprat10

    Je franchis un endroit plus au sec pour aller voir de plus près la belle prairie que j'ai aperçue de l'autre côté.

    L'île de Malprat11

    Au milieu, la maison du garde nature qui veille sur l'île (article du journal Sud-Ouest consacré à ce jeune homme. Grâce à cet article, j'ai trouvé un numéro de téléphone que je vais appeler pour aller visiter cet endroit en groupe avec lui et en découvrir les secrets. Car je veux voir cet endroit comme il faut et c'est, semble-t-il, la seule solution pour le faire)

    L'île de Malprat12

    Je fais le tour de la prairie et effectue un nouveau repli, arrêtée par des ruches en pleine effervescence et ne sachant pas trop comment faire pour passer au-delà. Mais je reviendrai, île de Malprat, et tu me révèleras tes merveilles !

    L'île de Malprat13

    « Le port des Tuiles et le port de Biganos - 3/3Printemps à la réserve ornitho du Teich - 1/16 »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Septembre 2013 à 15:38

    n effet cette ile est à elle seule une pure merveille et heureusement qu'elle est désormais protégée de tous les prédateurs humains .... béton ... béton ..... bonne idée que d'aller plus avant dans la visite, on attend donc la suite

    bises

    2
    Mardi 3 Septembre 2013 à 16:10

    Bel endroit sauvage, j'aime beaucoup.
    Merci de partager jour après jours tes lieux de balade.
    Bisous en espérant que tu vas bien.

    3
    Mardi 3 Septembre 2013 à 17:02

    ce sera mieux avec le guide des lieux en effet, sinon, tu vas tourner en rond longtemps ..LOL

    4
    Mardi 3 Septembre 2013 à 17:31

    Bonne visite guidée ! C'est souvent interressant. Et ces lieux semblent chargés d'histoire.

    Bonne initiative de les avoir sauvegardés.

    5
    taka c'est moi
    Mardi 3 Septembre 2013 à 19:51

    Je me rends compte que tu as une sacré patience,je fais des kilométres de marche maintenant,mais ...je ne prends pas le temps de regarder,photographier;J'arrive pas à faire les deux ,soit je marche,soit je photographie lol

    6
    Mardi 3 Septembre 2013 à 19:52

    Très bel endroit et des paysages qui me conviennent.

    Bonne soirée Pascale 

    7
    Mardi 3 Septembre 2013 à 21:54

    Il y a de quoi se perdre dans ce magnifique endroit sauvage.

    Passe une bonne soirée Pascale

    Bises

    8
    Mercredi 4 Septembre 2013 à 10:35

    je ne savais pas qu'il y avait une ile ici...ça à l'air beau! merci de la découverte. gros bisous Pascale. cathy

    9
    Mercredi 4 Septembre 2013 à 18:32

    Bonsoir Pascale

    Vous avez choisi la bonne saison (Mai apparemment) pour nous montrer joliment cet île dont j'ignorais même l'existence.

    Bonne soirée

    10
    Mercredi 4 Septembre 2013 à 23:59

    bsr Pascale

    Endroit que je ne connais pas ! pas grand mode qui doit y aller ! sauvage et tranquille ! bon repos aprés l'effort ! moi coté boulot c'est le trop plein ! vive la retraite - Bises Pat

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :