• Située au milieu des bois, à une quinzaine de kilomètres de chez moi, cette église est le dernier vestige du village de Lugo, qui fut déplacé de plusieurs kilomètres aux XVIIIe et XIXe siècles pour fonder l’'actuelle commune de Lugos. Il fut abandonné vers 1849. Dédiée à saint Michel, elle fut construite au XIe siècle dans une boucle de la Leyre, à l’époque où naquit au village de Belin voisin Aliénor d'Aquitaine (1122-1204), future reine de France puis d’Angleterre. Classée au titre des Monuments Historiques en 1957, elle constituait une halte importante pour les pèlerins se rendant à Saint-Jacques de Compostelle. Elle est ouverte en permanence car les pèlerins d'aujourd'hui s'y arrêtent encore. Cachée en plein milieu de la forêt, on y accède par un chemin forestier qui longe l'autoroute Bordeaux-Bayonne.

    Église du vieux Lugo et rive de la Leyre 1/61

    Église du vieux Lugo et rive de la Leyre 1/62

    Église du vieux Lugo et rive de la Leyre 1/63

    Église du vieux Lugo et rive de la Leyre 1/64

    Église du vieux Lugo et rive de la Leyre 1/65

    Église du vieux Lugo et rive de la Leyre 1/66

    Église du vieux Lugo et rive de la Leyre 1/67

    La nef et le chœur.

    Église du vieux Lugo et rive de la Leyre 1/68

    Le chœur.

    Église du vieux Lugo et rive de la Leyre 1/69

    Le chœur et l'autel.

    Église du vieux Lugo et rive de la Leyre 1/610


    12 commentaires