• J'arrive ensuite à l'endroit fréquenté régulièrement par le Grèbe huppé. Il est bien là. Il fait des tours et des détours, semblant ne pas faire très attention à ma présence pourtant pas si éloignée.

    Symphonie printanière à la réserve ornithologique du Teich - 15/201

    Symphonie printanière à la réserve ornithologique du Teich - 15/202

    Symphonie printanière à la réserve ornithologique du Teich - 15/203

    Symphonie printanière à la réserve ornithologique du Teich - 15/204

    Symphonie printanière à la réserve ornithologique du Teich - 15/205

    Symphonie printanière à la réserve ornithologique du Teich - 15/206

    Symphonie printanière à la réserve ornithologique du Teich - 15/207

    Symphonie printanière à la réserve ornithologique du Teich - 15/208

    Chez moi, après avoir chargé les photos sur l'ordi, je m'aperçois en les regardant que, derrière lui, dans un nid, se trouve un autre Grèbe. Je m'en veux de ne pas l'avoir détecté lorsque j'étais sur place. Et je comprends pourquoi le premier ne restait pas bien loin de ce petit monticule.

    Symphonie printanière à la réserve ornithologique du Teich - 15/209

    Symphonie printanière à la réserve ornithologique du Teich - 15/2010

    Symphonie printanière à la réserve ornithologique du Teich - 15/2011

    Symphonie printanière à la réserve ornithologique du Teich - 15/2012


    13 commentaires