• Ce lundi matin de début Août, le soleil est présent sur les quais de Bordeaux, où je me rends afin de rejoindre le Burdigala sur lequel j'ai réservé une place pour accompagner le départ du Cuauhtémoc jusqu'au pont d'Aquitaine. Pas très virulent, le dit soleil, mais c'est quand même nettement mieux que la veille où la pluie, omniprésente toute la journée, m'a empêchée de visiter le navire à l'amarre (voir les deux articles précédents). J'ai le plaisir de voir la goélette deux mâts Sinbad accoster la péniche où je me trouve pour permettre à quelques personnes de monter à son bord en passant par notre pont.

    Cela me donne l'occasion de vous présenter le capitaine du Sinbad, figure emblématique du port de Bordeaux s'il en est une.

    Le départ du Cuauhtémoc - 1/81

    Le départ du Cuauhtémoc - 1/82

    Quelques vues du Sinbad qui devait partir ensuite pour une mission humanitaire de quelques mois.

    Le départ du Cuauhtémoc - 1/83

    Le départ du Cuauhtémoc - 1/84

    Le départ du Cuauhtémoc - 1/85

    Le départ du Cuauhtémoc - 1/86

    Le départ du Cuauhtémoc - 1/87

    Le départ du Cuauhtémoc - 1/88

    Le départ du Cuauhtémoc - 1/89

    Vue sur le Cuauhtémoc.

    Le départ du Cuauhtémoc - 1/810

    Le Sinbad se détache de notre péniche pour s'avancer vers le Cuauhtémoc.

    Le départ du Cuauhtémoc - 1/811

    À la poupe du Sinbad, la devise en latin de la ville de Bordeaux : "Les lys règnent seuls sur la lune, les ondes, la forteresse et le lion", allusion à la domination du roi de France sur Bordeaux, après la période d'occupation anglaise.

    Le départ du Cuauhtémoc - 1/812


    15 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires