• Le 17 Février dernier, l'émission Thalassa de France 3 était tournée en direct du quai Richelieu à Bordeaux à bord de la goélette 3 mâts "Bel Espoir II". Je me suis rendue à Bordeaux la veille pour éviter la cohue que n'allait pas manquer de provoquer cet évènement et voir ce très joli bateau de près. Il était à quai au ponton d'honneur, accompagné de la goélette 2 mâts "Sinbad" qui fait partie du Collectif des Vieux Gréements de Bordeaux. Pour les besoins des machinistes de la télévision, le portail d'accès au ponton d'honneur était ouvert, ce qui m'a permis de descendre tout près des bateaux.

    Le Bel Espoir II à été construit en 1944 au Danemark. Il a d'abord navigué en mer Baltique et vers Terre-Neuve pour la pêche. De 1950 à 1954, il est utilisé pour le transport du bétail entre Hambourg et Copenhague. En 1955, il est racheté par une organisation britannique et sert à l'apprentissage maritime des élèves des publics-schools. En 1965, il est transformé en navire-école. L'association du père Michel Jaouen (ancien aumônier des prisons), « Amis du Jeudi-Dimanche » (AJD), devient propriétaire du Bel Espoir II en 1968. Cette association, créée en 1954, dont le sigle signifiait initialement « Aumônerie de la Jeunesse Délinquante », a pour but l'organisation d'activités éducatives, de formation, de réinsertion et de loisirs. Le Bel Espoir II navigue habituellement dans la mer des Caraïbes pendant l'hiver et sur la côte ouest de la France les mois d'été. Il fait l'objet d'un classement au titre des Monuments Historiques depuis le 26 mars 1993.

    Construit en 1955 par les chantiers Bénéteau, le Sinbad est un ancien thonier. Il est racheté en 2005 à l'état d'épave pour un euro symbolique par Angeline et Jean-Yves Sainrammes, un couple qui a tout laissé il y a plus 30 ans pour parcourir en voilier les océans et les mers du monde. Ils proposent, à bord du Sinbad, de découvrir l’estuaire de la Garonne ou le Bassin d’Arcachon, afin de financer deux projets : des balades pour des enfants malades et un voyage humanitaire au Sénégal.

    Celui que je vois en premier est le Sinbad, que je vous ai déjà présenté ICI à l'occasion d'un passage du Belem à Bordeaux.

    Le Sinbad1

    Ses boiseries sont superbes.

    Le Sinbad2

    Le Sinbad3

    Le Sinbad4

    Le Sinbad5

    Le Sinbad6

    La figure de proue du Sinbad.

    Le Sinbad7

    Le Sinbad8

    Derrière lui, le Bel Espoir II. Difficile de prendre suffisamment de recul sans se prendre les pieds dans les câbles et les caisses de matériel de la télévision.

    Le Bel Espoir II9

    Le Bel Espoir II10


    18 commentaires