• Un endroit de Saint Emilion que j'aime particulièrement, c'est le Clos des Cordeliers. Il est connu pour deux raisons. La première, c'est que son sous-sol renferme des caves remplies de bouteilles d'un Crémant de Bordeaux, vin blanc léger et fruité aux fines bulles pétillantes, que l'on peut déguster tranquillement dans un superbe cadre. La seconde, c'est justement ce superbe cadre.

    Le Clos des Cordeliers ce sont les vestiges, en cours de restauration, de l'ancien monastère des moines franciscains (que l'on appelait aussi cordeliers du fait de la longue ceinture de corde qu'ils nouaient sur leur robe de bure). Ils étaient tout d'abord installés à l'extérieur de la ville, mais leur couvent ayant été pillé et ruiné à plusieurs reprises, ils obtinrent la permission de s'installer dans les murs à partir de 1338 et en 1383, on leur céda ce terrain sur lequel ils purent bâtir définitivement.

    Depuis la fin du XIXème siècle, c'est devenu un lieu de rendez-vous où l'on peut se rafraîchir avec ce vin agréablement effervescent, soit à l'intérieur du cloître lui-même, soit dans le jardin herbeux et ombragé à l'arrière de celui-ci.

    La porte d'entrée du cloître

    DSCN39821

    La galerie du cloître

    DSCN39832

    Je pense que cette salle devait être la salle capitulaire où la communauté se réunissait pour prendre ses décisions. La tour que l'on voit au-dessus est celle de l'église.

    DSCN39843

    L'escalier qui menait à l'étage où un corridor desservait les cellules

    DSCN39854

    A gauche de l'escalier, on sort vers le jardin et voici le mur extérieur

    DSCN39865

    DSCN39876

    Des salles derrière l'église et la chapelle

    DSCN39897

    DSCN39918

    DSCN39939

    DSCN399410


    14 commentaires