• Il se situe à Gradignan, à une vingtaine de kilomètres de Bordeaux, très facilement accessible par la rocade. J'ai habité Gradignan il y a une quinzaine d'années et je n'ai jamais fait que traverser le parc du prieuré. Alors, l'été dernier, j'ai décidé d'aller y faire une promenade pour voir plus en détail ce que j'avais survolé à l'époque. Et j'en ai été enchantée car l'édifice vaut le détour, le décor est superbe et ensuite j'ai pu faire une belle promenade d'environ 6 km aller/retour dans les parcs avoisinants.

    Construit au début du XIIIème siècle, c'était un hospice tenu par les Frères Hospitaliers, avec un rôle d'accueil pour les pèlerins de St Jacques de Compostelle qui passaient par là avant la terrible traversée des Landes, à l'époque couvertes de marécages infestés de taons et moustiques l'été et parcourues par des bandits. Il comporte l'église d'un côté et l'hospice en lui même de l'autre, où vivaient également les religieux. Du XIVème au XVIIème siècles, l'hospice est transformé en prieuré, puis jusqu'à la Révolution, il appartient aux frères Chartreux et l'accueil des pèlerins s'y fait de moins en moins. Les bâtiments sont vendus séparément et l'église abritera même une verrerie (entre 1837 et 1860) puis un atelier de mécanique pendant la guerre de 1940. Il est même envisagé de démolir les bâtiments pour élargir la route qui passe entre les deux, ce qui, heureusement, n'a jamais été fait. En 1937, l'église est inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques et en 1979, la commune de Gradignan rachète l'église et dévie la route pour arrêter les dégradations. Des fouilles sont entreprises, qui permettent de découvrir quelques sarcophages, témoins d'un ancien cimetière. En 1988, le prieuré est racheté lui aussi et restauré. Aujourd'hui, on y trouve de nouveau un hébergement pour les pèlerins avec 14 lits, mais aussi un musée des Beaux Arts à vocation pédagogique.

    A l'entrée, une magnifique statue de pèlerin en bronze, de Danièle Bigata, installée en 1997

    DSC02300

    DSC01762

    DSC01757

    L'église ou, du moins, ce qu'il en reste

    DSC01761

    Le prieuré

    DSC01759

    Le mur gauche du prieuré. Au Moyen Âge, le passage entre les deux bâtiments était couvert.

    DSC01763

    DSC01764

    Le jardin

    DSC01766

    DSC01767

    DSC01792

    DSC01769

    DSC01770

    La cour intérieure

    À gauche, le prieuré

    DSC01798

    DSC01801

    DSC01802

    À droite, le bâtiment où sont accueillis les pèlerins

    DSC01799

    DSC01800

    DSC01803

    DSC01804

    Vues depuis le parc. Devant passe la rivière l'Eau Bourde.

    DSC01811

    DSC01816

    DSC01908

    Le restaurant juste à l'entrée du parc avec le passage de l'Eau Bourde

    DSC02298

    DSC02299


    10 commentaires